Un vrai petit rat de l'Opéra !

Sarah Saysouk

8 min
4 907
lectures
20
Image de Un vrai petit rat de l'Opéra !

Au cours de danse classique, Mina avait perdu sa première dent de lait. Une fois rentrée à la maison, elle la déposa sous son oreiller dans l'espoir que la petite souris vienne l'échanger pendant la nuit contre une pièce ou un cadeau. Le lendemain matin, plus aucune trace de la dent ! Elle retrouva sous le coussin un paquet contenant des chaussons de danse flambant neufs. La petite souris ne l'avait pas déçue ! Il faut dire qu'en danse, Mina était une calamité et cela avait tendance à la décourager. Peut-être que ces chaussures neuves lui redonneraient un peu de motivation...

La semaine suivante, Mina enfila ses nouveaux chaussons pour se rendre à son cours de danse. Mais une chose étrange arriva. Les pieds de Mina semblaient bouger tout seuls. Elle ne les contrôlait pas ! Ses jambes s'activaient par elles-mêmes et l'entraînaient dans des pirouettes extraordinaires. Pendant les échauffements, ses pieds s'écartèrent tellement l'un de l'autre qu'elle tomba en grand écart sous les regards impressionnés des élèves et de sa prof de danse. À la fin du cours, la professeure vint trouver Mina pour la féliciter.

— Comme tu t'es améliorée en une semaine ! s'exclama-t-elle. Bravo, je ne savais pas que tu cachais un tel talent !

Mina était à la fois excitée et terrifiée. La petite souris lui avait apporté des chaussures magiques ! Plus tard, dans sa chambre, elle enleva ses souliers et effectua quelques pas de danse. Sans les chaussons, elle retrouvait sa maladresse habituelle. Mais dès qu'elle laçait les rubans magiques autour de ses mollets et glissait ses pieds dans les ballerines enchantées, elle devenait la reine des danseuses !

La semaine d'après, Mina hésita à remettre ses chaussons. Ils lui faisaient un peu peur, mais elle ne pouvait pas résister à la tentation d'impressionner à nouveau sa prof de danse et ses camarades. Alors, elle les remit, et fut à nouveau applaudie par tous. Au fil des semaines, Mina devint la star de l'école de danse. À tel point qu'on l'autorisa à faire un solo pour le spectacle de fin d'année. Elle allait danser toute seule, devant le public, sous les projecteurs ! Cette idée l'angoissait, mais heureusement, le pouvoir des chaussons magiques était toujours aussi fort. Seulement, Mina commençait à se demander si elle méritait sa chance, finalement. Était-elle assez bonne danseuse sans ses chaussons ?

À la fin d'un cours, alors qu'elle se rhabillait dans les vestiaires, elle attendit que tout le monde parte, abandonna ses chaussons magiques, et retourna dans la salle pour essayer de danser pieds nus, espérant s'être améliorée. Mais non, elle retombait lourdement sur le sol, sans aucune élégance. Pourtant, elle voulait plus que jamais être une bonne danseuse. Elle mit du cœur et de l'application dans chacun de ses mouvements, mais aucun n'était aussi gracieux qu'elle le souhaitait. Soudain, un bruit du côté des vestiaires la fit sursauter. Quelqu'un était encore là ! Son secret allait être découvert ! Paniquée, Mina regagna vite le vestiaire, mais personne ne s'y trouvait. Pourtant, son sac était ouvert... Et à l'intérieur, plus aucune trace de ses chaussons magiques ! Quelqu'un les avait-il volés ? Mais qui aurait pu fuir si rapidement, sans être vu ou entendu par elle ?


Lors des répétitions pour le spectacle, quelques jours plus tard, personne ne portait les chaussons magiques et aucun commentaire ne fut fait à Mina. Elle aurait bien sûr pu demander si quelqu'un les avait vus. Mais elle préféra se taire car elle était folle d'inquiétude à l'idée qu'on découvre que son talent ne venait pas vraiment d'elle. Elle essaya de voir le positif : maintenant que ses chaussures magiques avaient disparu, elle devrait se débrouiller seule et n'aurait plus l'impression de tricher. Mina essaya de danser du mieux qu'elle pouvait sans la magie de ses chaussures de danse. Mais rien à faire, elle manquait sacrément de grâce et sa professeure lui demanda même de faire des efforts pour son solo. Mina était désespérée. Peut-être qu'elle avait tort en pensant pouvoir y arriver seule... Elle eut soudain une idée. Depuis quelque temps, une deuxième dent dans sa bouche menaçait de se décrocher. Elle tira dessus un bon coup et hop ! Celle-ci resta dans ses doigts. Elle la déposa sous son oreiller en priant pour que la petite souris lui apporte une nouvelle paire de chaussons.
Au matin, elle fut un peu déçue de ne retrouver sous sa tête qu'une feuille de papier jaunie. C'était un plan de sa maison, dessiné à la main. Une petite tache d'encre indiquait un endroit précis du grenier, comme si elle devait s'y rendre. Mina prit son courage à deux mains et monta sous le toit de la maison. Peut-être qu'elle y trouverait une nouvelle paire de chaussons ! Le grenier était sombre et poussiéreux, Mina faillit s'enfuir en courant.

— Attends, reste ! dit une petite voix.

Une adorable souris se tenait à ses pieds. Et elle parlait !

— Tu... tu as parlé ? bégaya Mina.
— On sait parler, oui ! répondit la souris.

Aussitôt, une dizaine de rongeurs, rats et souris, surgirent d'un coin obscur. Ils n'avaient pas l'air bien méchants, avec leurs grands yeux noirs et leurs moustaches frétillantes. Mais Mina était tout de même un peu effrayée !

— Ne t'inquiète pas, reprit la petite souris. Je vais t'expliquer pourquoi je t'ai fait venir ici.  Nous t'avons offert des chaussons magiques quand ta première dent est tombée pour te redonner l'envie de danser. Quand tu l'as retrouvée, je suis venue récupérer les souliers dans le vestiaire. Et à présent, nous voulons t'apprendre à danser ! Tu verras, ce n'est pas si compliqué. Tu as déjà ça en toi. Il suffit que tu te fasses confiance !
— Mais comment une souris pourrait m'apprendre à danser ? demanda Mina, qui n'en croyait ni ses yeux ni ses oreilles.
— Tu sais, répondit la souris, on appelle les ballerines des petits rats ! C'est parce que les pieds des danseuses de l'Opéra de Paris faisaient un joli petit bruit quand elles s'entraînaient, un bruit comme des pattes de rat ou de souris. Et pour cause : les rats et souris sont de fins danseurs.

Alors, les petits rongeurs se mirent à virevolter dans tout le grenier. L'une des souris activa une vieille radio. La lumière s'échappant de la fenêtre formait comme un projecteur, et le parquet poussiéreux une piste de danse improvisée. Mina, stupéfaite, se laissa gagner par l'enthousiasme de cette drôle de compagnie. Elle se mit à danser elle aussi ! Elle passa toute une après-midi au grenier, à s'amuser avec les souris. Leurs pattes bougeaient tellement vite et elles semblaient si heureuses. Mina tenait difficilement le rythme mais elle s'amusait comme une folle. Elle courait dans tous les sens, sautillait jusqu'au plafond, tournoyait comme une toupie et riait aux éclats. On dit qu'une fois le chat parti, les souris dansent... De la même manière, Mina réalisait à quel point c'était chouette de danser quand on ne se sentait pas observée ou jugée !


Et le jour du spectacle arriva. Mina avait visité tous les jours les petits rongeurs dans leur grenier, s'entraînant sans relâche. Pour aller au spectacle, elle emporta son amie la souris dans son sac. Pendant son solo, Mina ne respecta pas du tout la chorégraphie que lui avait apprise sa prof de danse. Elle écouta la musique, se laissa porter par son inspiration, et garda un œil sur sa petite souris, qui lui montrait l'exemple au bord de la scène. Elle oublia tout, et son trac s'envola. Le public fut surpris, mais ravi. Tout le monde l'applaudit.
À la fin de la représentation, sa prof l'attendait de pied ferme...

— Tu n'as rien respecté du tout, lui dit-elle. Mais tu as dansé avec passion et tu nous as montré ta personnalité. Décidément, Mina, tu es pleine de surprises. Tu sais quoi ? Tu es un vrai petit rat de l'Opéra !

-- Illustration de Pablo Vasquez

Image de Un vrai petit rat de l'Opéra !
20

Un petit mot pour l'auteur ? 18 commentaires


Pour poster des commentaires,
Image de Marie MOREAU
Marie MOREAU · il y a
J’ai aimé quand les petits rats donnent des chaussons à Mina parce que ça lui a donné confiance en elle !
Image de Rose Passiflore
Rose Passiflore · il y a
Super, j'ai lu Mina la danseuse et ses chaussons magiques, trouvé au distributeur Gare Perrache. Bravo
Image de Naëlle Boutrin
Naëlle Boutrin · il y a
Cette histoire est très mignonne. 🙂
Image de CHRISTELLE VIEL
CHRISTELLE VIEL · il y a
👍👍👍💖
Image de Sarah Saysouk
Sarah Saysouk · il y a
Merci pour votre lecture !
Image de Nicole Proton-Charlier
Nicole Proton-Charlier · il y a
Une histoire tendre, bien écrite, bravo !
Image de Sarah Saysouk
Sarah Saysouk · il y a
Merci beaucoup !
Image de T-boy Del Dinero
T-boy Del Dinero · il y a
Très bon inspiration j'en veux de plus.
Image de Sarah Saysouk
Sarah Saysouk · il y a
Merci beaucoup !
Image de gillibert FraG
gillibert FraG · il y a
Charmant. Nina est une délicieuse élève, les petites souris sont d'excellentes enseignantes , à donner en exemple à la professeure de danse,
Image de Nina Rose
Nina Rose · il y a
Super histoire 🐁🐁🐁 😉
Image de Sarah Saysouk
Sarah Saysouk · il y a
Merci ! :D
Image de mirabelle leroy
mirabelle leroy · il y a
Joli récit qui aborde la confiance en soi , la persévérance et donne envie de ... danser 😉
Image de Sarah Saysouk
Sarah Saysouk · il y a
Merci ! Mission accomplie si cela vous a donné envie d'enfiler des chaussons ;)
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Quel sympathique récit !
Image de Sarah Saysouk
Sarah Saysouk · il y a
Merci Joëlle !
Image de Marie Van Marle
Marie Van Marle · il y a
Belle histoire, pleine d'enseignement et de bienveillance.
Image de Sarah Saysouk
Sarah Saysouk · il y a
Merci beaucoup à vous !