Le Noël des pirates

Joëlle Brethes

7 min
11 302
lectures
109
Image de Le Noël des pirates

Le petit +

Le bandage à l’œil leur permettait de mieux s’adapter aux changements de lumière : en descendant dans les cales des bateaux, très sombres, il leur suffisait d’enlever leur bandage, leur œil était déjà habitué au noir !
Quand tu entres dans une pièce sombre, tu dois attendre un petit moment avant de mieux voir ; eux, grâce à cette astuce, voyaient bien tout de suite !

Née à Paris en 1947 j'ai passé la majeure partie de ma vie outremer. De mes nombreux séjours ou voyages, j'ai rapporté les paysages et les héros de mes textes. À La Réunion où je réside ... [+]

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

La Buse écuma l'océan Indien pendant des années. Au cours de l'un de ses derniers raids, il fit main basse sur La Vierge du Cap, riche vaisseau portugais, qu'il rénova et rebaptisa Le Victorieux. C'est à bord de ce bateau qu'il décida de se faire oublier en fuyant là où il savait qu'on ne penserait pas à le chercher : vers le Grand Nord. Il fit escale sur la banquise.

J'ignore où il se terra exactement pendant de longs mois. Je sais seulement qu'il y faisait extrêmement froid et que l'équipage habitué à des températures beaucoup plus clémentes manifesta bruyamment sa désapprobation. Notre capitaine pirate n'eut d'autre solution que de décapiter la mutinerie, au propre comme au figuré, en éliminant Ladilafé, gros fripon obtus et bavard, toujours prompt à colporter des ragots propres à faire s'abattre des montagnes. Toléré jusqu'alors pour sa force physique surhumaine bien pratique en cas de coup dur, Ladilafé n'était dorénavant plus si utile et il n'était plus nécessaire de le ménager.

La sérénité revint donc parmi l'équipage où chacun essaya dès lors de conserver sa bonne humeur tout en claquant des dents, ce qui n'est pas facile !

Un jour, en quête d'une pitance de plus en plus rare, nos pirates trouvèrent... un œuf. Un œuf blanc reposant sur un fouillis de plumes noires et blanches, un gros et bel œuf que Belœil, le plus jeune des marins, rapporta fièrement à son chef.

Quelle ne fut pas la surprise de tous en voyant La Buse se plonger dans la contemplation de l'œuf, et se mettre à marmonner comme pour lui-même :

« Belœil âgé de dix-huit ans
Trouve un jour un gros œuf tout blanc
D'où sortira, avec le temps
C'est sûr, un pingouin noir et blanc.

Et de ce pingouin noir et blanc
Sortira un autre œuf tout blanc
D'où sortira fatalement
Un autre qui en f'ra autant.

Cela durera très longtemps
Si l'on n'fait pas d'om'lette avant. »

Vous aurez tous remarqué bien sûr qu'un n'a pas hésité à s'approprier ce schéma poétique pour en faire une comptine que vous avez peut-être apprise en classe. C'est ce qu'on appelle un . Mais La Buse est mort, pendu haut et court avant d'avoir assuré une progéniture susceptible de protester...

Revenons à notre pirate-poète, contemplant l'œuf rapporté par Belœil.
— Ventre saint gris ! s'écria-t-il soudain. Nous ne ferons pas l'erreur de faire cuire, à la légère, un œuf qui nous promet une de rôtis et d'omelettes futures. On se serre la ceinture d'un cran, les enfants, et on continue à se restreindre vaillamment.

Les pirates étaient déçus d'avoir à renoncer à ce bel œuf, mais le raisonnement de leur capitaine, assurément plus intelligent qu'eux – puisque c'était le chef ! – tenait la route. Sans compter qu'un œuf pour huit, ça ne faisait pas lourd. Ils se remirent en quête de nourriture et attrapèrent finalement un couple de phoques bien gras.
— Tiens ! fit un jour Jesaistout, le seul (avec son capitaine) à savoir lire et écrire correctement. Demain, c'est Noël...
— Qu'est-ce que tu veux que ça nous fiche ! bougonna Sabrensang. Où veux-tu que nous dénichions un sapin sur cette satanée étendue d'eau solide et glaciale ?

Les autres opinèrent tristement. Devant, derrière, dessous et au-dessus d'eux, tout était blanc. Blanc mat ou luisant, blanc plus blanc que le blanc des draps frais et rugueux dans lesquels ils dormaient entre deux courses en mer...
Et tout était plat ; rien qui n'arrêtât le regard à des kilomètres à la ronde, si ce n'est leur bateau, comme une mouche dans une tasse de lait. Déprimant ! Rien à voir avec les neiges de l'ancien temps !
Ah ! L'ancien temps ! Le bon vieux temps pour tous ces Bretons que la soif du profit et le goût de l'aventure avaient catapultés dans l'océan Indien à la suite de La Buse... Les Noëls de leur enfance étaient certes blancs, mais ce n'était pas de ce blanc glacial et figé. C'étaient des Noëls blancs émaillés de chants et de ripailles... La neige tombait, fine, légère... Ils en attrapaient des flocons du bout de la langue...
Tous ces grands benêts se mirent à pleurer comme des veaux en versant des larmes de crocodile...

Seul Belœil souriait car une idée venait de lui traverser l'esprit. Il partit aussitôt la soumettre à La Buse qui lui donna son accord... et un coin du bateau.

Le lendemain soir, alors que l'équipage, morose, emmitouflé dans les manteaux d'hermine de leur dernier butin jouait aux cartes dans la cambuse glacée, un air de flûte leur parvint aux oreilles. Comme les rats de la célèbre chronique de Hamelin, les marins se dirigèrent tous, à la queue leu leu, vers la source sonore. Ils arrivèrent devant un arbre de Noël fait de fils de fer entremêlés. Il était orné de bagues, de colliers, de bracelets et autres bijoux tirés des coffres de La Buse, et il étincelait à la lumière des chandelles allumées un peu partout.

Au pied de cet arbre improvisé, Belœil avait installé une crèche à sa façon : les deux vagues silhouettes de fil de fer revêtues d'étoffes colorées se trouvaient de part et d'autre d'une corbeille garnie de chiffons dans laquelle reposait...
— Sacrilège ! fit Fauxcul... en pointant l'œuf d'un index rageur.
Il se signa sous les quolibets de ses compagnons hilares.

La Buse lui ordonna de se taire et il fit apporter le dernier tonnelet de rhum tandis que Belœil très fier, déposait devant ses compagnons une bassine contenant des morceaux de porc dessalé. Les derniers. C'est tout ce qui restait des denrées embarquées plusieurs mois plus tôt, et que La Buse gardait pour une grande occasion... ou une dernière extrémité.

Le festin commença. Les rires et les chants emportés par un vent froid et furieux se répandirent sur la banquise à des kilomètres de là, plongeant ours et phoques dans la plus grande des perplexités.

Soudain, l'horloge fétiche de Jesaistout sonna :
— Une heure, deux heures, trois heures..., chantait l'équipage en chœur. Même Fauxcul s'était joint aux autres avec enthousiasme.
Au moment où le douzième coup s'éteignait, un léger craquement attira l'attention des marins sur la crèche. L'œuf était en train de se fendre...
— Miracle ! s'exclama Brasdefer.
— Sacrilège ! hurla de nouveau Fauxcul qui avait retrouvé sa hargne.

Insensible à l'émerveillement de l'un et à l'indignation de l'autre, un adorable petit pingouin encore coiffé d'une calotte de coquille émergea timidement et considéra tous ces humains penchés vers lui avec curiosité.
— C'est gros comment, un pingouin adulte s'enquit Groslard qui trouvait le nouveau venu bien gringalet.
— Ça a quel goût un pingouin ? demanda à son tour Dentdefer.

Et chacun de donner son avis sur la saveur et la tendreté de l'animal qui roulait des yeux effarés tandis que les gros doigts de ces faux rois mages le tâtaient avec gourmandise.

Au moment de l'extinction des feux, Belœil jeta un regard désespéré vers La Buse qui se contenta de hocher la tête avant de tourner les talons.
Fort de cet accord muet, Belœil attendit que les ronflements sonores de ses compagnons lui annoncent qu'il avait le champ libre. Il s'emmitoufla et sortit alors en emportant le petit pingouin. Forme sombre sur la banquise toute blanche sous les épais flocons immaculés qui tombaient du ciel, il s'éloigna dans la nuit piquetée d'étoiles...


Voilà ! Mon histoire est terminée.
Ne me demandez pas ce que sont devenus Belœil et son protégé. Je me pose souvent la question.
Peut-être ont ils été adoptés par une famille d'Inuits ?
Ou par un groupe de pingouins ?
Il faudra que j'aille voir un jour... Et dès que je le saurai, c'est promis, je vous le dirai !

-- Illustration de Pablo Vasquez

Image de Le Noël des pirates

Le petit +

Le bandage à l’œil leur permettait de mieux s’adapter aux changements de lumière : en descendant dans les cales des bateaux, très sombres, il leur suffisait d’enlever leur bandage, leur œil était déjà habitué au noir !
Quand tu entres dans une pièce sombre, tu dois attendre un petit moment avant de mieux voir ; eux, grâce à cette astuce, voyaient bien tout de suite !

109

Un petit mot pour l'auteur ? 49 commentaires


Pour poster des commentaires,
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
Belle écriture et bel environnement pour une histoire savoureuse ... Une jolie aventure qui laisse rêveur ! Mon vote.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merci, Georges, d'être passé écumer mon profil, tel un pirate (littéraire) 😉😊
C'est très gentil, et je vous remercie pour vos sympathiques messages et vos likes 💖

Image de Suzanne Ehrensperger Cuénod
Suzanne Ehrensperger Cuénod · il y a
Pleine de rebondissements comme on les aime
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merci d'être venu lire cette suite d'aventures, Suzanne ! Bonne journée :)
Image de Jean-Louis Blanguerin
Jean-Louis Blanguerin · il y a
J'aimerais pouvoir écrire une jolie histoire pour les enfants, j'ai du mal... et pourtant je ne suis pas manchot !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Bonjour, Jean-Louis et tout d'abord : merci et meilleurs voeux pour 2022 ! Ceci dit, avez vous essayé d'en écrire ? Car c'est en forgeant qu'on devient forgeron ! 😉Alors : bon courage et peut-être à + sur ce site quand vous vous serez "lancé" 😊💖
Image de Jean-Louis Blanguerin
Jean-Louis Blanguerin · il y a
En fait j'ai déjà terminé trois romans.
Les deux premiers sont encore dans les tiroirs.
J'ai proposé le troisième au concours Gallimard Jeunesse mais n'ai pas été l'heureux élu (de mémoire il y avait plus de 6000 manuscrits)
Dans la foulée je l'ai envoyé à Scrineo qui l'a refusé mais reçu hier une appréciation très sympa sur l'écriture et la structuration du récit. Seul souci relevé, problème de cible avec une histoire plutôt pour des très jeunes mais des héros ados. ça leur a posé question...
Donc je vais reprendre tout ça...

Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Je vous souhaite bon courage ! J'ai vu dans votre présentation que vous aviez écrit du théâtre : moi aussi ;)
Bonne chance pour celle qui est prévue cette année.
Amitiés. 😊

Image de Jean-Louis Blanguerin
Jean-Louis Blanguerin · il y a
Oui, je peaufine, je peaufine... je veux du rire autour de moi quand viendra le moment... sauf si c'est annulé !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Y'a pas de raison : il paraît que nous voyons le bout du tunnel !!!
Image de Cali Mero
Cali Mero · il y a
Une question que j'allais vous poser aussi. Un noël peu ordinaire chez les pirates, qui ont tous des drôles de noms. J'aime la description du paysage en fait j'aime tout.... Et Joëlle ne tardez pas pour suivre Beloeil et le bébé pingouin et nous rapporter leurs aventures sur cette banquise...
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Hihihi... je suis en train de rassembler le matos et d'organiser mon voyage. Le problème est qu'avec la fonte des glaces il me faut, outre un traineau et quelques huskies, prévoir une combinaison de plongée et des palmes au cas où... Mais "ti pa ti pa" ça avance et je vous raconterai tout en rentrant ! ;)
En attendant : merciii ! :)

Image de Blandine Rigollot
Blandine Rigollot · il y a
Très intéressant, même pour la lectrice " bien mûre" que je suis ! De l'humour, des solutions radicales (et allez que je te décapite les frileux mécontents !), de la tendresse aussi avec le sauvetage du petit phoque nouveau-né dans sa crèche, et des lumières plein les yeux avec ce sapin garni de joyaux ! Très très sympa ce conte de Noël, avec en prime des mots de moi inconnus. Je l'ai lu avec grand plaisir.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Si votre plaisir en le lisant est aussi grand que le mien en l'écrivant, je suis comblée ! C'est en effet celui de mes contes que je préfère, juste avant Oyster catcher. Merciii pour ce joli commentaire, Blandine ! :) :) :)
Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
Tes pirates sont de bien joyeux galopins!
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Ils sont d'autant plus joyeux que tu viens de leur offrir leur 100ème like ! Merciiii ! Marie :)
Image de Lucye Raye
Lucye Raye · il y a
Toujours excellent ! J'ai apprécié ! Bisous et meilleurs voeux
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merci, Lucye ;)
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Génial Joëlle cette histoire j adore les noms des pirates
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Coucou, Fleur... Merci d'avoir également bravé l'océan pour venir rencontrer mes pirates ! 😊💖
Je suis heureuse que tu aies apprécié ces noms que je me suis amusée à leur donner ! 😉😘

Image de Lucye Raye
Lucye Raye · il y a
Meilleurs voeux ! Ouf ! connexion avec Facebook
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Bref : vive Facebook ;) !
Merci et plein de bisous !😊😘💖

Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Ben voilà, j'ai retrouvé mon âme d'enfant (un très long voyage vu mon âge...)
Merci pour ce cadeau Joëlle !

Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Je suis ravie de t'avoir fait plaisir avec mon conte de Noël préféré... Bon réveillon et plein de bisous 😊😘💖
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
A toi aussi Joëlle 🎅 🎄 🤶 😘😘💖💖 !
Image de Liline
Liline · il y a
Oui, c'est vrai, il faut laisser une part de mystère... Liline
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Un mystère que TU peux résoudre à ta façon... 😉Plein de bisous, sœurette 😊🥰😘
Image de JL DRANEM
JL DRANEM · il y a
je viens de lire cette histoire du pirate- poète La Buse sur la banquise . Une bonne lecture pour les fêtes de Noël.
Bien vu , l'explication du bandeau !

Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merci, Dranem, d'avoir apprécié ce pirate-poète (plagiaire !😉) que j'ai adoré mettre en scène dans cette histoire à mettre entre toutes les mains et sous tous les yeux... Bonne soirée et bises 😊😘💖
Image de Liline
Liline · il y a
BRAVO mais maintenant il nous faut la suite... Bonne inspiration Liline
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merci Liline ! Quant à la suite... A chacun de l'imaginer s'il le souhaite, mais l'image (poétique🤗 ) de cette silhouette qui se dissout dans le paysage ne se suffit-elle pas ? Bonne fin de dimanche et plein de bisous... 😊💖
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Oh superbe récit, et les Pirates, hummm ... j'adore ce monde , il cligne de l 'oeil et a des trésors cachés ! Merci pour l'aventure et bisous vers toi !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Merciii, Viviane, d'être passée découvrir ce conte qui est mon préféré parmi ceux qui se trouvent sur ma page : contexte et héros réunionnais, histoire de pirates que j'ai voulue humoristique même si elle est iconoclaste et petit pingouin de noël pour faire fondre le cœur des lecteurs 😊💖
Bonne journée, chère amie lointaine et à + ici ou ailleurs 💖

Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Merci Joëlle pour cette jolie réponse ... le coeur a fondu, tu sais .... et j'aimmme les contes ! Belle journée à toi aussi et bisous doux de mon coin sans soleil ! ...
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Un beau conte Joëlle, plus de mon âge mais à lire et à savourer qd même, merci.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Voyons, Alain, les contes sont, en fait, destinés aux petits comme aux grands enfants ! 😊😊😊💔
Merci d'être passé sur cette page "conte" ! Celui-ci m'est particulièrement cher puisque mon protagoniste est bien connu à La Réunion où certains habitants sont encore à la recherche du trésor qu'il y a (paraît-il) enterré 😉

Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Waouh merci de ta réponse Joëlle et bon dimanche à toi.
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Nan, Nan, et Nan!!!! D'abord. D'abord aussi Ladilafé, c'est pas un gros fripon! Ladilafé, c'est ma copine. Une grande dame. D'abord encore que c'est une Lady. Et même que c'est Lady la Fée! Na!
Hum hum... je reprends mon âge. Cela dit...
"vivant dans une bouteille
Poursuivant le soleil
À travers terre et mer
Comme le dernier corsaire..." ... Robert Charlebois ... https://www.youtube.com/watch?v=jGjNh8R0U10 ;-)

Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Hihihi : merciiii, Phil !
Mais... les "ladilafé" ("il a dit, il a fait") réunionnais sont des ragots, alors ce bonhomme ne sera sans doute ni votre copain ni le mien 😂😉
J'ai écouté avec plaisir Charlebois que je connais peu et dont je n'avais jamais entendu la chanson. Merci :)

Image de Hansley Charlessiné
Hansley Charlessiné · il y a
J'adore les pirates😀😀
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
J'en suis ravie ! Et je vous prie de m'excuser d'avoir autant tardé à vous remercier pour votre passage !
Image de Merlinéa auteure
Merlinéa auteure · il y a
Pirate !!!!!
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
;) ;) ;)
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Il faudrait t’associer avec un dessinateur ; ça ferait un superbe livre pour enfant ! Trop mignon, le petit pingouin!
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Ce petit conte d'inspiration réunionnaise est l'un de mes préférés :) Je suis donc enchantée qu'il t'ait plu ! Merci, Brigitte :)
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Un sauvetage digne d'un conte de Noël ! J'aime beaucoup l'histoire de ce petit pingouin , né la nuit de Noël et qui sera rendu à sa famille de pingouins.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Le personnage de La Buse, qui appartient d'une certaine façon à la "mythologie" réunionnaise, a fait couler beaucoup d'encre et lancé pas mal d'amateurs à la recherche de son trésor caché ! ;) Mais j'ai eu plaisir, moi à lui inventer cette aventure dans le grand nord !
Image de Ode Colin
Ode Colin · il y a
Malgré mon âge, je ne me lasse pas des histoires dites pour les enfants 😊
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Celui-ci est l'un de mes préférés. Je suis heureuse qu'il t'ait plu ! Merci, Ode.