La Vie en verres, la vie en rose

Olivier Lhote

2 min
3 878
lectures
17
Image de La Vie en verres, la vie en rose

Le petit +

Finis le gris et la tristesse ! À la fin de l’histoire, Kloé n’est plus du tout malheureuse, on peut même dire qu’elle « voit la vie en rose ». Cette expression est souvent utilisée en français pour parler d’une personne optimiste, qui ne voit que le bon côté des choses. D’ailleurs, c’est tellement chouette de voir la vie en rose que la chanteuse Édith Piaf en a fait une chanson ! description

Je m'appelle Olivier et j'ai 12 ans... Plus 38. J'écris pour les enfants et souvent des histoires de chevaux. Un cheval, ça t'emmène au bout du monde, tu peux rire ou pleurer dans sa crinière. Je  [+]

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Voilà des semaines que Kloé se sent affreusement triste, elle voit tout en gris. C'est comme si les couleurs avaient disparu de sa vie. Les médecins ne trouvent pas de remède, ce qui rend la fillette encore plus triste. Un soir, avec sa maman, elle rencontre le voisin du sixième, un vieux monsieur à la peau fripée mais à l'œil pétillant. Il voit aussitôt que la mélancolie ronge la petite Kloé.
— Laisse-moi deviner, dit-il, les docteurs ne savent pas ce que tu as, c'est ça ? Mais toi, tu es juste malheureuse sans savoir pourquoi ?
— Oui, répond timidement Kloé.
— Allez voir mon ami Théodore Lanuit, reprend le voisin en tendant une carte de visite. Il tient un bazar. Il trouvera la solution.

 
Quelques jours plus tard, Kloé et sa maman pénètrent dans le magasin mal rangé de Théodore.
— Bienvenue dans mon bazar ! Il y a ici des centaines d'objets incroyables : des poupées qui s'habillent toutes seules, des chaussures qui parlent...
— Je ne veux rien, explique Kloé. Je suis triste et c'est tout.
Le vendeur lève son index et s'exclame :
— Ne va pas plus loin, j'ai ce qu'il te faut.
Il fouille entre les sacs de billes carrées et les soldats en guimauve et brandit soudain une paire de lunettes aux branches multicolores.
— Écoute bien mon enfant, explique-t-il, chaque matin dans ton lit, les yeux fermés, mets ces lunettes sur ton nez et dis tout haut « merci », dix fois. Alors seulement, ouvre les yeux. Et tu verras la vie en rose, crois-moi.

Dès le lendemain, Kloé, pose les montures sur son nez.
— Merci, merci, merci...
Elle ouvre les yeux... et regarde dehors. Les nuages n'ont pas arrêté de cacher le soleil, mais elle remarque une bordure d'or qui la fait sourire. Avant, elle ne voyait que le gris. Chaque matin, la petite fille continue de réciter les dix mercis, et tout redevient lumineux et coloré.

Mais voici qu'un matin, les lunettes ont disparu. Kloé court chez Monsieur Lanuit, affolée.
— Tes lunettes sont parties aider un autre enfant, explique le vendeur. Mais je vais te confier un secret. Chaque jour, nous avons dix raisons de dire merci. Parce que nous sommes en bonne santé, parce que nous avons de la nourriture, parce que les oiseaux chantent... Mais nous oublions de le dire, alors nous devenons tristes. Tu devrais tester, dès demain...
— Je vais plutôt essayer dès maintenant. Merci Monsieur Lanuit... Merci... Merci...

_

Illustration de Pablo Vasquez

 

-- Illustration de Pablo Vasquez

Image de La Vie en verres, la vie en rose

Le petit +

Finis le gris et la tristesse ! À la fin de l’histoire, Kloé n’est plus du tout malheureuse, on peut même dire qu’elle « voit la vie en rose ». Cette expression est souvent utilisée en français pour parler d’une personne optimiste, qui ne voit que le bon côté des choses. D’ailleurs, c’est tellement chouette de voir la vie en rose que la chanteuse Édith Piaf en a fait une chanson ! description

17

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire


Pour poster des commentaires,
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Je dirai dix fois "Merci" en me levant tous les matins.
Merci pour cette jolie histoire toute simple de vérité .