Short Edition
Europinou et la Grande Tache Rouge (2)

Europinou et la Grande Tache Rouge (2)

Lors de sa première expédition hors de sa planète Europe, à destination de la , Europinou avait découvert Paris, la « ville lumière » et les humains. Rentré chez lui après avoir joué les héros, il est prêt pour une nouvelle aventure.
Tout récemment, Europinou a entendu dire que sur Jupiter, une énorme planète gazeuse du système solaire, se trouvait une immense tache rouge. Toujours aussi curieux, il aimerait bien aller voir cela de plus près et décide donc de s’y rendre sans plus tarder. Ayant la capacité de se déplacer aussi vite que la lumière, c’est à dire à 300 000 kilomètres par seconde, il est sur place une minute plus tard !

Notre ami Europien, un garçonnet adorable qui a quatre bras, quatre jambes et une peau bleutée couverte de pustules, s’était imaginé que la tache rouge était une sorte de mer. Il avait d’ailleurs emporté un maillot de bain, (je vous laisse imaginer la forme bizarre du maillot de bain !!).

En arrivant, il a la surprise de s’enfoncer dans cette tache comme si c’était un nuage. Il a la curieuse impression de flotter dans une barbe à papa géante… Gourmand, il s’apprête à se régaler et en goûte un petit bout : hélas, le lambeau de gaz qu’il porte à sa bouche est amer et acide… Son enthousiasme retombe immédiatement.
Un peu déçu, il s’apprête à quitter Jupiter et à rentrer sur sa planète rejoindre ses copains, lorsque quelqu’un l’interpelle…
— Tu t’en vas déjà ? lui lance une voix toute tristounette.
— Hein ? Qui m’a parlé ? demande Europinou au comble de la surprise.
— Ben moi ! La , pardi !
— Un nuage de gaz qui parle ! Je n’ai jamais vu ça !
— Ah ah… on croit parfois savoir beaucoup de choses et on se trompe…
— D’accord, d’accord, acquiesce Europinou. Et pourquoi tu ne veux pas que je m’en aille ? l’interroge le petit Europien gentiment.
— Eh bien… tu es la première créature à qui je parle depuis longtemps ! Je m’ennuie toute seule ici, tu n’as pas idée !

Europinou réfléchit un instant :
— J’ai une idée ! Je vais demander à mes copains de me rejoindre… On va bien rigoler, tu vas voir !
— Et comment tu vas les prévenir… ?
— Oh ! Ne t’inquiète pas, les Europiens ont le don de télépathie !!
— C’est quoi ça, c’est contagieux ? lui demande la tache rouge subitement très inquiète.
— Meuh non ! Ça veut dire que je peux entrer en contact avec qui je veux et où je veux uniquement par la pensée ! C’est très pratique !
— Mais c’est extraordinaire ça !
— Oui ! Tu n’imagines pas… Attends… Je me concentre…

Europinou ferme les yeux quelques instants et fronce son petit nez bleuté.
— Jocabi, Tarboton, Manilope, m’entendez-vous ?
A peine quelques instants plus tard, un joyeux tintamarre retentit soudain : vous auriez dû voir la tête de la tache rouge ! (Enfin, c’est une façon de parler, la tache rouge n’a pas de tête naturellement !)
— Oui ! oui ! oui ! Europinou ! On t’entend !!! Qu’est-ce que tu veux ?
— Hey les amis, figurez-vous que je suis sur le bord de la Grande Tache Rouge de Jupiter et que…
— Ouaaahhh !!! s’écrient-ils tous en chœur. Tu en as de la chance !
— J’ai besoin de vous…
— Pour quoi faire ? demande Jocabi, le plus curieux de la bande.
— Il n’y a personne ici et la Grande Tache Rouge s’ennuie toute seule. Je lui ai promis de vous faire venir tous les trois pour que nous la fassions rire un peu ! Allez, venez, on vous attend avec impatience !

Survient alors un grand mouvement tournant, comme un vent violent rugissant qui fait presque tomber Europinou à la renverse. Et soudain, ses trois amis sont là, encore un peu secoués par leur voyage. Tout le monde s’embrasse et se donne des grosses bourrades dans le dos. Avec quatre bras pour chacun, ça en fait des coups d’amitié !

Les nouveaux arrivés admirent l’énorme nuage de gaz dont les couleurs rouge orangé se mêlent harmonieusement à des de couleur nacrée.
Tarboton, le plus poli, est le premier à se préoccuper de la tache rouge qui s’étend là, à ses pieds.
— Bonjour madame ! Alors comme ça vous vous ennuyez ?
— Terriblement, si vous saviez ! Mais je sens que grâce à vous quatre, je vais bien m’amuser maintenant ! Alors ? Que comptez-vous faire pour me distraire ?
Les quatre amis se regardent, tout à coup très embêtés.
— Ben…
— Euh…
— C’est-à-dire que…
La Grande Tache Rouge émet un léger grognement, un peu dépitée par ce manque d’enthousiasme. C’est alors qu’Europinou a une idée. Il se penche vers elle.
— Aimez-vous les chatouilles ?
— Je ne sais pas ce que c’est ! répond-elle, d’un ton pas très engageant.
— Voilà ce que je vous propose ! Écoutez-moi les copains ! On va tous sauter dans la tache rouge et bouger nos bras et nos jambes très très vite ! Ça va lui faire des guilis incroyables ! Elle va rigoler comme une folle, c’est sûr et certain !
— Ouais !!!! hurlent les amis de notre héros, prêts à sauter dans la seconde qui suit.
La Grande Tache Rouge a un mouvement de recul.
— Nonnnnn ! crie-t-elle brusquement. Je ne veux pas de guilis, je ne sais pas ce que c’est !
Les petits Europiens se regardent mutuellement en se disant que cette tache rouge est bien difficile à satisfaire et qu’elle ne sait vraiment pas grand-chose si elle ne connaît ni les chatouilles ni les guilis !
— Bon. Alors euh, qu’est-ce qu’on fait ?… lâche mollement Tarboton.
— Je sais ! s’écrie Jocabi. On va lui raconter une histoire… Une belle histoire pleine de rebondissements et de…
— Je ne sais pas ce qu’est une histoire mais je n’ai pas l’impression que ça va me plaire…
Les quatre amis soupirent longuement.
Europinou claque alors tous ses doigts, ce qui fait un joli bruit de castagnettes. Il s’écrie :
— J’ai trouvé !
— Quoi donc ? l’interroge la Grande Tache Rouge déjà inquiète.
— On va vous transformer en arc en ciel. Comme ça, vous serez de toutes les couleurs possibles. Il n’y a rien de plus merveilleux qu’un arc-en-ciel, à mon avis. Vous serez beaucoup plus belle que toute rouge comme vous êtes !
— Eh bien merci, sans façon ! Je préfère rester comme je suis, lui réplique la Grande Tache Rouge d’un ton hargneux.
Les quatre Europiens froncent les sourcils. Bien campés sur leurs pattes, tous leurs bras croisés sur la poitrine, ils regardent la Grande Tache Rouge d’un air agacé. Ils ont beau être les plus doux et les plus gentils individus du système solaire, ils commencent sérieusement à trouver cette grosse tache bien ennuyeuse.

Un long silence gêné s’installe. Manilope toussote avec élégance, une de ses quatre mains devant la bouche. Il en profite pour bâiller discrètement. Contre toute attente, c’est la tache rouge qui rompt ce moment pénible.
— Alors, si je comprends bien, vous avez chacun huit membres. Ça fait donc en tout trente-deux pattes et bras !! C’est très impressionnant ! s’exclame le grand nuage de gaz rouge et orange.
— Vous savez compter ?... s’étonne Europinou.
— Oui, j’apprécie beaucoup les chiffres et les nombres. Hélas, je n’ai rien à compter ! C’est la raison pour laquelle je m’ennuie tant.
— Eh ! Mais nous allons en trouver des choses à compter pour vous !
— Quoi par exemple ? demande la tache rouge toute excitée.
Europinou, Manilope, Jocabi et Tarboton se lancent des clins d’œil ravis. Grâce à la télépathie, ils ont tous les quatre pensé à la même chose au même moment.

Ensemble, ils s’écrient :
— Les étoiles ! Il y en a des milliards autour de vous. Vous n’avez qu’à les compter ! Cela vous occupera un bon bout de temps !
Enchantée par cette proposition, la Grande Tache Rouge se met alors à remuer fortement. Elle s’exclame d’un ton frémissant :
— Ah, quelle bonne idée ! Merci ! Comment se fait-il que je n’y aie pas pensé plus tôt ?
, prononce doucement Manilope avec philosophie.

Et sans plus attendre, la Grande Tache Rouge se met à compter les étoiles.
— Une, deux, trois, quatre, c’est merveilleux ! Cinq, six, sept, oh ! Qu’elles sont belles ! Huit, neuf, dix… Oh ! Comme je m’amuse !
Retenant leurs rires, nos quatre héros s’en vont sur la pointe de tous leurs pieds.

Tandis qu’ils s’envolent vers leur planète, Europinou s’écrie :
— Ouf ! Nous voilà tranquilles pour quelques milliers années !

_______

Illustration de Paul Cotoni
zagatub
Brigitte Bellac

Brigitte Bellac

J’ai 59 ans. Dès l’âge de huit ans, j’ai écrit des contes pour enfants (!), des poèmes, puis des nouvelles. En 1980, ma première pièce de Théâtre « Jacques a Dit » a été jouée au Lucernaire à Paris. J’ai aussi été comédienne, automate et clown !! J’ai ...   [+]

Lire ses œuvres
Le p'tit plus de Bob

Les planètes gazeuses

… aussi appelées "géantes gazeuses", portent bien leur nom !
D’une part, elles sont immenses (tu peux voir sur cette image comme la Terre semble minuscule à côté d’elles) et d’autre part, elles sont composées de gaz.
Un noyau solide les compose. Mais autour de lui, se forme comme un énorme nuage de gaz sur lequel il serait impossible de marcher !
Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune sont les quatre géantes gazeuses de notre système solaire, et il faut avouer que leur aspect de barbe à papa géante leur donne un certain charme !

A découvrir

De la même série

Europinou (1)

Du même auteur

Youri

Du même thème

Que la magie scénique vous accompagne !

De la même durée

Le terrible volcan de Vénus (3)