Short Edition
Les voeux de Mathilde

Les voeux de Mathilde

31 août 2014

Cher journal,

Désolée d'être restée si longtemps sans t'écrire.

Les événements se sont bousculés ces derniers mois. La seule avec qui j'arrivais à en parler était Emma, ma meilleure amie. Elle m'a beaucoup soutenue : le divorce de mes parents a été un peu difficile. Papa est resté à Bordeaux avec sa nouvelle copine et Maman ne pouvait pas le supporter. Elle a préféré déménager et j'ai décidé de la suivre. Je ne voulais pas qu'elle reste toute seule. Même si ça voulait dire que je serais toute seule aussi.

J’ai décidé de recommencer à t'écrire car je n'ai personne à qui parler. Je vais faire ma rentrée en sixième demain : j'espère rencontrer de nouvelles amies. Emma me manque déjà.

Maman m'appelle pour manger. Je crois qu'elle est encore plus stressée que moi...

Mathilde

1er septembre 2014

Cher journal,

Ça y est, c'est fait. J'ai fait ma rentrée au collège. Nous sommes mille élèves ! Peux-tu imaginer ? Le bâtiment est gigantesque, j'ai failli me perdre. Aujourd'hui, il n'y avait que les sixièmes, mais demain, il y aura tous les autres élèves.

Sinon, j'ai parlé avec quelques filles de ma classe mais la plupart d'entre elles se connaissent déjà. Demain, je chercherai des filles qui sont seules aussi (j'ai un peu peur d'aller vers les garçons).

Mathilde

5 septembre 2014

Cher journal,

Un petit mot avant d'aller me coucher, je suis un peu fatiguée.

Tout va bien, je prends peu à peu mes marques au collège. Je n'ai pas encore de véritable amie, mais je commence à parler avec les gens de ma classe. Je suis contente.

C'est bizarre d'aller dans une classe différente pour chaque heure de cours. Les profs changent aussi. J'aime bien la prof de français, elle est gentille sans être trop gentille. Je suis moins sûre d'aimer le prof de maths. Mais c'est peut-être parce que je déteste cette matière.

Je crois que Maman a du mal à s'adapter à sa nouvelle vie, elle aussi. Elle a quelques amies ici mais je l'ai vue pleurer dans sa chambre hier soir. Je m'inquiète un peu.

Mathilde

24 octobre 2014

Cher journal,

Désolée d'être restée longtemps loin de toi, j'étais en vacances chez mes grands-parents pour une semaine. Tu sais que je ne préfère pas t'y emmener : ici, tu es bien caché sous mon matelas. Si je te prenais avec moi, tout le monde saurait que tu existes et voudrait te lire. Je ne préfère pas.

Mes vacances étaient bof. Je crois que je n'ai pas trop envie de t'en parler.

Bonne nuit,

Mathilde

24 octobre 2014, une heure après

Cher journal,

En fait si, j'ai envie de t'en parler car ça m'embête beaucoup. Je n'arrive pas à m'endormir.

Chez mes grands-parents, il y avait aussi mes cousins, Pablo et Mélissa. Je ne sais pas si je t'en ai déjà parlé. Ce sont les enfants de la sœur de ma mère. Ils sont un peu plus vieux que moi : Pablo est en troisième et Mélissa, en cinquième. Nous nous entendons bien mais des fois, j'ai l'impression d'être différente d'eux. Pablo n'est pas très bon à l'école mais il est très populaire. Il dit que même les surveillants le laissent tranquille. Et Mélissa, elle a un petit ami depuis un an. Il est en seconde. Ça la rend elle aussi très populaire au collège. Et moi, ben... Je suis là, avec mes bonnes notes, mais qu'est-ce que j'ai d'autre ? Je suis empotée en sport, j'ai du mal à me faire des amis et je n'ai jamais eu de copain.

Un soir, on parlait du copain de Mélissa à table quand Pablo m'a demandé si j'avais un petit copain. J'ai rougi, j'étais gênée. Je ne voulais pas qu'on parle de ça devant nos grands-parents. Et puis, je n'avais rien à répondre. Je me suis tue. Il a ri :

– Pff. Je plaisante ! Tu es trop moche pour en avoir.

Là encore je me suis tue et j'ai fixé mon assiette. Je ne m'attendais pas à ça. Mélissa a dit que Pablo exagérait. Ma grand-mère lui a dit qu'il était méchant et que j'étais « belle de l'intérieur »...

En y repensant, je crois qu'il a raison. Je suis grosse, j'ai des dents toutes petites et en prime, j'ai des boutons d'acné sur le visage. Sans compter mon nez tordu et mes yeux trop petits. Je suis trop moche pour qu’on m'aime. D'ailleurs, même moi je ne m'aime pas. Je crois que je sais ce que va être mon premier vœu à la fée d'adolescence.

Mathilde

4 novembre 2014, à 7 heures

Cher journal,

Un petit mot très rapide avant de partir à l'école. Je suis très excitée. Aujourd'hui, c'est mon anniversaire. J'ai 11 ans. Je vais rencontrer ma fée d'adolescence, j'ai si hâte ! Comme je te l'ai dit, je crois que je vais lui demander de me faire belle...

Bonne journée,

Mathilde

4 novembre 2014

Cher journal,

Il est très tard, je viens à peine de souffler mes bougies. J'attends la fée... Ma maman m'a proposé de m'accompagner mais je veux être seule. Si je peux aller dans un collège de mille élèves, je peux réussir à rencontrer une fée de dix centimètres de haut...

La fée est venue quand je t'écrivais. Elle s'appelle Ana. Ce sera elle qui me suivra jusqu'à mes dix- huit ans si je le désire. Je l'ai trouvée très gentille. Même si elle n'a pas exaucé mon vœu complètement : « Tu peux me demander tout ce que tu veux mais ton vœu doit être précis, ne concerner que toi et obéir à la loi », m'a-t-elle annoncé au départ. Il m'était donc impossible de lui demander d'être belle. Par contre, elle m'a dit que je pouvais lui demander de corriger certains défauts si je le voulais. J'ai opté pour perdre quelques kilos. Elle m'en a enlevé cinq en un claquement de doigts. C'est magique. Je vais essayer de ne pas les reprendre, je me trouve mieux comme ça. Elle m'a donné quelques conseils pour y arriver, je vais les appliquer.

Je vais montrer le résultat à Maman.

Mathilde

4 décembre 2014

Cher journal,

Depuis quelques semaines, je fais beaucoup d'effort pour ne pas grossir à nouveau. Mais au lieu de m'applaudir, je crois que Maman m'en veut. On dirait qu'elle est jalouse. Après tout, ma belle-mère est toute fine alors que Maman est plus ronde...

Elle a d'abord dit qu'elle n'aimait pas mon vœu. Et aujourd'hui, elle a dit que je risquais de m'affamer parce que je ne reprenais pas de son gâteau. Elle veut que je grandisse « correctement ». Mais elle ne voit pas qu'au lieu de grandir à la verticale, je grandis à l'horizontale ?

Elle n'y comprend rien ! Elle n'y comprend rien depuis que je suis entrée au collège de toute façon. Elle m'a toujours dit que j'allais trouver des amies au collège, que ça irait. Tu parles ! Personne ne m'attend pour aller manger à la cantine ! Ils ne voient même pas que j'existe. Mais ça, elle ne peut pas le comprendre. Pour elle, j'ai des petits problèmes par rapport aux siens.

Mathilde

20 décembre 2014

Cher journal,

Aujourd'hui, je suis allée faire les courses avec ma mère. Elle voulait que j'achète de nouveaux vêtements pour Noël. Elle pensait que ça pouvait m'aider à me faire des amies. Je crois qu'elle voulait me faire plaisir... Mais ça n'a pas trop marché.

D'abord, j'ai croisé plusieurs filles que je connais au centre commercial. Elles ont ri en me voyant. J'ai eu honte d'être avec ma mère. Et puis, les vêtements que j'ai essayés étaient tous trop grands. J'ai gonflé mon ventre pour retenir mon pantalon. J'ai eu peur qu'elle remarque que j'avais encore un peu maigri. Je ne veux pas l'inquiéter.

Mathilde

1er janvier 2015

Bonne année 2015 !

Ma résolution principale pour cette année : me faire des amis.

Mathilde

7 janvier 2016

Cher journal,

Mes bonnes résolutions ont déjà volé en éclats. J'ai de plus en plus peur d'affronter les autres. J'ai trouvé une solution « 3 en 1 ». Au lieu d'aller à la cantine, je vais m'enfermer aux toilettes. Comme ça je ne grossis pas, je n'ai pas à supporter les autres le midi et je mange correctement le soir : Maman ne s'inquiète plus.

Mathilde

23 mars 2015

Cher journal,

Désolée de ne t'avoir pas écrit pendant deux semaines... J'ai été hospitalisée. J'ai fait un malaise à l'école, pendant le sport. J'ai souvent eu la tête qui tournait un peu parce que je ne mangeais pas le midi, mais c'était la première fois que je m'évanouissais. On m'a emmenée à l'hôpital pour des examens. Ils ont dit que j'avais trop perdu de poids en trop peu de temps. Ils ont même dit que si je continuais comme ça, je risquais de... Je n'ose pas écrire ce mot. Ça me fait peur et ça a beaucoup inquiété Maman. Papa aussi. Il m'a appelé trois fois en deux semaines. Il m'a même proposé de venir vivre chez lui. J'ai dit non. Je ne veux pas laisser Maman toute seule.

J'ai repris un peu de poids à l'hôpital et Maman veut que je reste à la maison pour reprendre des forces. J'ai bientôt rendez-vous avez un psychiatre. C'est bizarre, c'est comme si j'étais malade mais je ne me sens pas malade.

Mathilde

28 mars 2015

Cher journal,

Aujourd'hui, j'ai eu droit à la visite d’Anissa, une fille de ma classe. Ça m'a surpris. Elle n'habite pas loin et elle a proposé aux profs de m'apporter les cours et les devoirs. C'est très gentil de sa part. Je lui ai proposé de goûter avec moi pour la remercier et on a fait nos devoirs ensemble. Elle a apprécié. Apparemment, elle a trois frères à la maison et ce n'est pas toujours possible pour elle de se concentrer.

Mathilde

2 avril 2015

Cher journal,

Je rentre juste de chez la psychiatre. Je ne l'ai pas du tout aimée. Elle m'a tout de suite dit « Je vous écoute. » Sauf que je n'avais rien à dire. « C'est courant chez les filles de votre âge d'avoir des pratiques autodestructrices. Il y en a qui fument, d'autres qui se scarifient et d'autres, enfin, qui s'affament. Laissez-moi vous aider. » Sauf que ce n'est pas mon cas. Je ne suis pas comme toutes les autres. Je ne m'affame pas pour m'autodétruire. Je m'affame pour être belle... Je ne veux plus la revoir.

Mathilde

6 avril 2015

Cher journal,

Anissa est revenue aujourd'hui. C'est drôle parce qu'on est complémentaires. Elle m'explique les maths et moi, le français. J'aime bien travailler avec elle.

Mathilde

11 avril 2015

Cher journal,

Je crois que j'ai une vraie amie. Je suis retournée à l'école pour la première fois depuis un mois et Anissa m'a attendue au portail. J'étais contente qu'elle soit là. J'avais un peu peur de me retrouver seule. En plus, des rumeurs ont circulé pendant mon absence. Pour certains, j'ai un cancer. Pour d'autres, j'ai le sida. Je n'avais jamais été aussi intéressante à leurs yeux. Ils sont tous venus me voir. J'ai remercié Anissa de ne m'avoir jamais demandé d'explication.

Mathilde

24 avril 2015

Cher journal,

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire d'Anissa. Elle a 12 ans. Elle va rencontrer la fée d'adolescence pour la deuxième fois. L'année dernière, elle a demandé que ses cheveux soient moins bouclés. Cette année, elle a accepté de me dire son vœu : elle va demander des cours particuliers de français pour mieux réussir à l'école. Elle m'impressionne.

Mathilde

5 mai 2015

Cher journal,

Anissa m'a invitée à fêter l’Aïd avec sa famille. C'est la plus belle fête des musulmans. Je n'y ai jamais participé et Maman m'a donné l'autorisation d'y aller. Elle est contente que je me sois fait une nouvelle amie. Elle dit que c'est bien pour moi. Je crois aussi.

Mathilde

7 mai 2015

Cher journal,

Je me dégoute. Ou plutôt, je me sens perdue. Je reviens de chez Anissa. Je me suis énormément amusée et sa famille a été très accueillante. Mais je ne peux pas m'empêcher de penser à mon poids. J'ai mangé, mangé, mangé. C'était comme si je ne pouvais pas me retenir. L'agneau grillé était excellent et les gâteaux de la mère d'Anissa, très doux. D'un côté, je sais que je n'aurais pas dû manger ainsi. Et d'un autre, je me suis sentie si bien aujourd'hui... Peut-être que je suis vraiment malade de penser ce genre de choses ? Peut-être que je devrais en parler à Anissa.

Mathilde

23 mai 2015

Cher journal,

Anissa m'a déçue. Elle n'a rien compris. Bien sûr, elle comprend que je veuille être belle. Mais elle n'a pas voulu entendre qu'il fallait être belle pour être aimée. Pour elle, ça n'a rien à voir. Elle m'a dit que « la beauté, ça crée la popularité, pas l'amour ».

Et elle a encore moins compris que je veuille être plus mince. Pour elle, « minceur » ne veut pas forcément dire « beauté ». C'est facile pour elle de dire ça. Quoiqu'elle mange, elle reste fine !

Mathilde

23 mai 2015, une demi-heure après

En fait, je regrette que l'on se soit disputées. C'est un peu de ma faute, je suis restée campée sur mes positions. J'espère qu'elle ne m'en voudra pas trop...

25 mai 2015

Cher journal,

Ce midi, pour la première fois depuis longtemps, je suis restée aux toilettes au lieu d'aller manger. Je vais signer un mot dans mon carnet à la place de Maman pour éviter qu'elle ne le sache. Elle va encore s'inquiéter.

Mathilde

28 mai 2015

Cher journal,

Anissa m'a trahie. Je lui avais dit de ne rien dire mais elle a tout raconté à Karim, son grand-frère. Il vient de m'appeler pour me dire que je suis jolie comme ça et que je ne dois rien changer. Ça m'a fait rougir. C'est la première fois qu'un garçon est aussi gentil avec moi.

Mais je n'arrive pas à croire que c'était sincère. Soit Anissa a voulu me rassurer en lui demandant de m'en parler, soit ils se sont moqués de moi. Après tout, il est beau, mince, populaire et il a deux ans de plus que moi. Pourquoi est-ce qu'il s'intéresserait à moi ? Je suis sûre qu'ils se moquent de moi.

Mathilde

3 juin 2015

Cher journal,

Anissa a essayé de me parler plusieurs fois mais je ne veux plus lui adresser la parole. J'ai trop peur qu'elle se moque encore de moi. Je préfère aller aux toilettes pendant les repas de midi. Comme ça, je suis à l'abri des autres. Les gens recommencent à parler sur moi. Il reste un mois à tenir jusqu'aux grandes vacances. Je ne les verrai plus.

Mathilde

29 juin 2015

Cher journal,

Dans deux jours, ce sont les vacances. Je suis soulagée. L'école est un enfer depuis que je ne parle plus à Anissa. Les autres se moquent de moi sans cesse. Ils m'appellent « la Vampire des toilettes » car j'y passe toutes mes pauses.

Oui, j'ai hâte de changer d'air. Ma mère travaille pendant encore deux semaines et après on ira chez mes grands-parents jusqu'au mois d'août. Ensuite j'irai à Bordeaux pour voir mon père, sa copine et Jules. C'est mon demi-frère. Je n'y suis pas retournée depuis le déménagement. J'appréhende de les revoir et de discuter avec ma belle-mère. Jusqu'ici je n'ai fait que l'apercevoir au tribunal.

Et puis, peut-être que je verrai Emma... Je crois que ça me ferait du bien de lui parler.

Mathilde

7 juillet 2015

Cher journal,

Hier, Anissa a appelé. J'ai hésité à répondre et j'ai finalement décroché. Elle était surprise, elle ne pensait pas que je répondrai. Elle déménage cet été. Elle m'a dit qu'elle était désolée d'avoir parlé à son frère. Elle n'avait pas compris que c'était aussi important pour moi. Elle m'a conseillé de changer de collège pour que ça aille mieux... Elle n'a pas tort mais je n'ose pas parler à ma mère de tout ça. J'ai remercié Anissa et lui ai souhaité bonne chance. Je suis soulagée que notre amitié se termine ainsi.

Mathilde

13 juillet 2015

Cher journal,

Demain c'est le grand départ. Je vais chez mes grands-parents et je pars ensuite chez mon père. Je préfère te laisser à la maison. Je ne veux pas qu'on te découvre.

Bonnes vacances,

Mathilde

29 août 2015

Cher journal,

Les vacances avec mon père et sa nouvelle famille étaient bien.

Nous sommes allés à la mer. Il m'a laissé une totale liberté. J'ai pu aller à la plage toute seule le soir. J'ai bien aimé. J'ai du mal à me mettre en maillot quand il y a des gens autour de moi. J'ai l'impression qu'ils me regardent tous.

Ma belle-mère a aussi été très gentille. Elle a été la seule à m'encourager. Elle aussi a eu des problèmes de poids par le passé. Elle a dit que j'étais très jolie ainsi mais qu'il ne fallait pas que j'aille trop loin. Elle m'a appris à me maquiller et m'a offert un mascara. Elle est très différente de Maman.

Finalement, je n'ai pas pu voir Emma. Elle n'était pas là. Peut-être que c'est mieux. Je crois qu'elle n'aurait pas reconnu la nouvelle moi.

Mathilde

9 septembre 2015

Cher journal,

La nouvelle rentrée n'a rien changé. Je suis en cinquième maintenant, mais je reste le « Vampire des toilettes ». Il y a même des sixièmes qui m'appellent comme ça en me montrant du doigt. Dans la classe, personne ne veut s'asseoir à côté de moi et on m'a volé ma trousse déjà une fois. Les professeurs ne voient rien. Quant à Maman, je n'ose pas lui dire. Je ne veux pas qu'elle sache. Je vais y arriver toute seule.

Mathilde

30 septembre 2015

Cher journal,

Maintenant il y en a qui m’appellent le « Squelette des toilettes ». Ils disent que ça va mieux avec mon physique. Je ne comprends pas. J'ai fait tout ça pour eux pourtant. De partout, j'ai l'impression que l'on m'épie et que l'on me détaille en permanence.

Je pensais demander à Ana de s'occuper de mes dents ou de mes boutons pour me rendre plus jolie mais j'hésite désormais à demander autre chose. Je crois que je ne vais pas y arriver toute seule. J'ai besoin d'aide.

Mathilde

4 novembre 2015

Cher journal,

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire.

J'ai pris une grande décision. Je vais écouter Anissa. C'est elle qui avait raison.

Je t'en dirai un peu plus tout à l'heure...

Mathilde

4 novembre 2020

Cher journal,

Que cela fait bizarre de me relire aujourd'hui !

Je viens de voir Ana pour mes dix-sept ans. C'est elle qui m'a conseillé de revenir vers toi. Mon vœu était qu'elle m'aide à choisir mon orientation : je suis en terminale. Elle m'a dit que la réponse était dans tes pages...

Le soir de mes douze ans, j'ai parlé à Ana de mon envie de quitter mon collège et tout s'est passé très vite. Elle m'a emmené voir ma Maman et je lui ai tout dit. Maman m'a remerciée de mon courage et le lendemain, elle est allée voir le directeur. J'ai changé de collège deux semaines après. L'intégration n'a pas été facile mais j'ai rencontré Jade, une fille avec qui j'ai très vite sympathisé. Elle m'a donné sa passion pour la musique et j'ai commencé à jouer du piano. Jade et moi sommes encore amies aujourd'hui, même si nous ne sommes pas au lycée ensemble. Je fais une terminale littéraire et elle est au conservatoire : elle veut être chanteuse lyrique !

Depuis mes douze ans, j'ai toujours hésité à revenir vers toi car j'avais peur de replonger dans la maladie. Je réalise aujourd'hui que je vais mieux. Je ne crois plus que mon poids ou ma beauté peuvent changer qui je suis. Je n'ai pas encore eu de petit ami mais ça ne me fait plus peur. Ce n'est pas parce que je n'ai pas de petit ami que je ne suis pas une fille géniale ! ;)

Je comprends pourquoi Ana a voulu que je te relise. J'ai envie de dire à toutes les jeunes filles de douze ans qu'elles apprendront à être elles. Certaines ont simplement besoin d'un peu plus de temps que les autres. Et il ne faut pas hésiter à demander de l'aide aux gens qui nous entourent. Je crois que j'aimerais leur apporter cette aide. J'aimerais bien être assistante sociale ou psychologue. Je vais aller voir ça tout de suite.

Mathilde

_______

Illustration de Miia Illustratrice
zagatub
Marièke Poulat

Marièke Poulat

J'écris des histoires depuis que j'ai 8 ans : mon premier livre parlait de requins. Je l'avais écrit et illustré, il était inspiré des figurines des Kinder Surprise. Aujourd'hui, à 26 ans, je suis rédactrice et community manager. Et je continue à écrire des histoires courtes ou un peu ...   [+]

Lire ses œuvres
Le p'tit plus de Bob

Miroir, Miroir, dis-moi…

Qu’est ce que la beauté ? Les goûts et les couleurs diffèrent selon les personnes, les pays, les époques… Au XXe siècle, on aimait les silhouettes rondes, « bien en chair ». Puis la minceur est devenue une référence, et l’anorexie est apparue. Ce trouble, qui est une maladie touche les filles, mais aussi les garçons. Les anorexiques s’imaginent « gros et moches », alors ils refusent de manger... Et mettent leur vie en danger ! Pourtant, la beauté n'a rien à voir avec le poids, c’est très différent. La preuve, les bébés sont souvent tout ronds et tout mignons !

A découvrir

Du même auteur

Feu de dragon

Du même thème

Que la magie scénique vous accompagne !

De la même durée

Le choix de Milah

De la même durée

Oscar et le cirque du Lion d'Argent