Short Edition
Vive Patate !

Vive Patate !

C’est très énervant à la fin !
Quand Emma veut entrer dans la chambre de sa grande sœur,
Justine dit toujours :
— Fais pas ci, touche pas à ça…
Avec Léo, son petit frère, c’est encore pire.
Dès qu’elle touche à ses jouets, il se met à hurler :
— Ouin, ouin !
Quel cauchemar celui-là !
Ça ne peut plus durer. Emma doit trouver une solution.
Un matin, en se réveillant, elle décide de ne plus JAMAIS jouer avec eux.
— A partir d’aujourd’hui, je ne reste qu’avec Patate !
Patate, c’est l’ombre d’Emma.
Avec elle, il n’y a jamais de problème.
Quand Emma lui dit :
— Lève le bras !
Elle lève le bras.
Quand elle lui demande :
— On danse ?
Elle danse.
Et quand Emma se déguise en duchesse…
… Patate ne lui fait pas de remarques sur sa robe.
Sur son chapeau non plus d’ailleurs.
Patate ne dit jamais :
— Il est horrible ce chapeau à fleurs ! Ça ne va pas du tout avec ta robe !
Bref, avec Patate, Emma peut faire ce qu’elle veut, quand elle veut.
Elle se sent libre…
… comme un oiseau qui vole !
Mais avoir comme seule amie son ombre…
… est-ce vraiment possible ?
Ce matin-là, avant de partir à l’école, Emma est inquiète. Aujourd’hui c’est l’élection des délégués de classe et…
…Grhhh… ça fait un peu peur quand même.
Elle aimerait bien un petit câlin pour se rassurer, mais à qui demander ?
Maman est très occupée, et aller voir Justine ou Léo :
— Jamais de la vie !
Emma décide alors de faire un câlin à Patate.
Elle essaie une fois, deux fois… Et boum ! Elle se casse la figure !
Serrer une ombre dans ses bras, ce n’est vraiment pas facile.
A l’école, tout se passe bien.
Emma est élue déléguée, haut la main, et à la récréation, tous ses copains et ses copines se pressent autour d’elle pour la féliciter.
Ça fait du bien d’avoir de vrais amis quand même…
Le soir, en rentrant à la maison, fière comme un coq, Emma ignore Justine et Léo et ne leur parle même pas.
Elle grimpe directement dans sa chambre, pour apprendre sa poésie.
Elle s’entraîne…
… comme si elle récitait devant toute la classe.
— C’est bien Patate, tu apprends très vite ! dit-elle à son ombre. En plus, tu me souffles toutes les réponses ! Y’a pas à dire, c’est vraiment bien une ombre. Ça ne râle pas, ça ne bave pas… et ça ne pue pas !
Arrive l’heure du dîner.
Maman appelle tout le monde à table.
Emma dévale l’escalier et demande :
— Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?
— Du poisson et des épinards !
— Beurk… Mais je déteste le poisson… Et les épinards… Bof.
Déçue, elle s’installe à table et regarde son assiette avec dégoût.
Tandis que Justine et Léo dévorent leur plat, Emma mange du bout des lèvres et se met à penser :
— Dommage que Patate ne puisse pas manger à ma place…
Pour ne rien arranger, c’est au tour d’Emma de débarrasser. Et pour ça non plus, Patate ne peut pas l’aider !
Découragée, elle commence à regretter sa décision d’ignorer son frère et sa sœur.
Elle monte se brosser les dents. Toute seule.
Elle coiffe ses cheveux. Toute seule.
Elle prépare ses habits du lendemain. Toute seule…
Quand arrive le moment du coucher, Emma n’a pas trouvé de solution pour faire la paix.
Et comme tous les soirs, elle a un peu peur quand il fait noir.
Pour se consoler, elle cherche Patate, mais…
… évidemment, cette trouillarde s’est cachée sous les draps !
Quand tout à coup, elle entend la voix rassurante de sa sœur :
— Tu dors Emma ?
— Non, pas encore…
— Il m’énerve Léo à ronfler comme ça !
— Moi aussi, on dirait un mammouth !
Et les deux filles éclatent de rire. Ouf ! Emma se sent mieux à présent.
Justine et Léo, heureusement qu’ils existent quand même !

_______

Illustration de Delphine Garcia
zagatub
Angela Portella

Angela Portella

Née en décembre 1974, je suis atteinte, depuis le plus jeune âge, de rêvasserie chronique. Pendant 20 ans, j’ai été journaliste, et puis un jour… j’ai eu envie de faire de ces rêveries, ma réalité ! Aujourd’hui, je me consacre à l’écriture d’histoires pour enfants, et ...   [+]

Lire ses œuvres
Le p'tit plus de Bob

Emma aurait pu jouer aux ombres chinoises avec Patate !

C'est facile, il suffit de placer les mains d'une certaine manière entre une source de lumière et un mur pour voir apparaître toutes sortes d’animaux, de personnages, d’étranges créatures qui s’animeront au rythme du mouvement de tes mains.

Si tu veux essayer, il y a plein de conseils ici !

Le théâtre d’ombre viendrait d’Asie et plus spécialement de Chine.

Ecouter l'histoire

A découvrir

Du même auteur

Les petites chaussures de Papi Li

Du même thème

J’attends les clefs

De la même durée

Victor

De la même durée

La Boîte à rires