Le blog de Charlotte

Le Crayon magique #1 publié il y a

Le Crayon magique #1

La rencontre

 

Installée au bureau de sa chambre, Victorine réfléchissait. Des odeurs de brioche et de chocolat chaud lui parvenaient du rez-de-chaussée, signes que Maman préparait un délicieux goûter. En temps normal, ce fumet l’aurait remplie de joie. Mais ce n’était pas une journée ordinaire : aujourd’hui, elle écrivait sa lettre annuelle au père Noël, et cela lui posait problème. Comme chaque année, Victorine avait plein d’idées de cadeaux pour sa famille. Pour sa petite sœur Chloé qui aimait tant les poissons, elle voulait demander un aquarium souple qu’on pourrait accrocher au plafond de sa chambre, rempli de poissons-clowns et d’algues lumineuses. Pour Grand-Mère, elle souhaitait une trottinette pour l’aider à faire ses courses. Mais pas n’importe quelle trottinette ! Celle-là aurait plein de petites roues, un moteur et un panier intégrés, et elle pourrait grimper les escaliers, ce serait pratique. Et pour Grand-Père qui n’y voyait plus très bien, elle avait imaginé une encyclopédie sonore. Il y aurait des boutons à presser pour les définitions, pour les différentes époques, ou encore pour écouter des dialogues entre personnages célèbres… Ce serait tellement plus joyeux qu’un simple livre ! Le problème, c’est que si Victorine imaginait très bien tous ces cadeaux, elle avait pourtant beaucoup de mal à les décrire. Elle savait qu’elle devait être très précise dans ses descriptions, sinon le père Noël ne pourrait pas exaucer ses souhaits. Mais elle avait beau se concentrer très fort et mâchonner le bout de son crayon, sa feuille restait blanche. Et elle était dépitée.

Pendant le goûter, sa maman lui demanda : « Est-ce que tu vas bien ? Tu as l’air soucieuse. » Ce n’était pas dans les habitudes de Victorine de faire la tête, surtout à cette période de l’année. « Ça va Maman, répondit Victorine en avalant son chocolat. Je bois ça vite et puis j’irai faire un tour, si tu veux bien ». La petite fille voulait prendre l’air pour se changer les idées.

Dans la rue, Victorine marchait distraitement quand un homme vint se placer devant elle. Il portait un grand imperméable et de grosses lunettes, et Victorine ne pouvait pas bien voir son visage. Il lui dit d’une voix douce :

« Bonjour petite, n’aie pas peur. Je crois connaître ton souci et je voudrais te faire un cadeau. » Il sortit un petit objet de sa poche et continua : « Regarde, c’est un crayon magique. Tout ce que tu dessineras avec lui deviendra réel : tu pourras créer des objets issus de ton imagination ! Mais attention, tu n’as droit qu’à dix dessins : pas un de plus ! Sinon… »

Victorine était méfiante : sa maman lui avait dit de ne jamais parler à des inconnus. Sans dire un mot, elle fit demi-tour et repartit  vers la maison.

De retour chez elle, Victorine monta directement dans sa chambre pour se remettre au travail. Elle sentit alors un petit objet dans une des poches de son manteau : le crayon de l’inconnu ! Comment était-il arrivé là ? Elle contempla sa lettre inachevée, puis le crayon mystérieux.

Et si c’était vrai ?

Episode suivant »

___

Illustration de : Pablo Vasquez

Un commentaire ?


Pour poster des commentaires,
Image de Juju
Juju · il y a
Vivement la suite ... Le Père Noël existe j'en suis sûr ... Où peut - on trouver ce stylo magique ? Juju .
·
Image de Augustin Quatrevingtrois
Augustin Quatrevingtrois · il y a
Coucou. Houlala il va falloir que le crayon soit sacrément magique, car les idées de cadeaux de Victorine ne sont pas communes! Mais...c’est bientôt Noël et tout est permis!
Merci beaucoup. À demain...

·
Image de Klelia
Klelia · il y a
J'espère qu'elle fera bon usage de ce cadeau pour satisfaire tous ses proches ...
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Excellent début propre, je pense, à appâter tous les lecteurs du site... Vite : la suite ! :-)
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Voilà une petite Victorine bien généreuse et altruiste. Le décor est planté et grâce au crayon magique le père Noël trouvera les bons cadeaux...mais peut-on faire confiance à ce mystérieux inconnu ? Et si le crayon n’en faisait qu’à sa tête, qu’arriverait-il aux cadeaux ? J’ai hâte de connaître la suite !
·