Le blog de Charlotte

Il faut sauver Noël #2 publié il y a

Il faut sauver Noël #2

Les grands moyens

 

Les lutins sont des êtres têtus : travailler pour le bien-être des enfants, oui, mais seulement s’il y a une belle récompense ! Alors ils ont déclaré au Père Noël qu’ils se mettraient en grève dès le lendemain si aucune solution n’était trouvée au surplus de travail… mais il ne reste que trois jours avant Noël !

 

Le lendemain, les lutins attendaient de pied ferme la décision du père Noël. Bras croisés, les petits êtres affichaient un air déterminé. Le père Noël avait l’air gêné et Monsieur Carnom plus crispé que jamais.

— Mes chers amis...
— Ça commence mal, dit Kevin à Tom, qui répéta à Marcel : Il nous appelle ses « chers amis », c’est de mauvais augure !
— Je n’ai pas pu trouver davantage de chocolat ou de gâteaux pour vous dédommager de votre surcroît de travail.
En entendant les lutins commenter ses paroles, le père Noël enchaîna :
— La neige nous empêche de voyager, et comme vous le savez, mon traîneau ne peut voler que le soir de Noël. Mais rassurez-vous, mon bras droit Monsieur Carnom, toujours dévoué, a cherché des solutions. Monsieur Carnom, on vous écoute !

Le malheureux homme se tortillait sur son siège, visiblement peu enclin à s’expliquer.

— Allez, Carnom, dites aux lutins ce que vous envisagez pour débloquer cette fâcheuse situation.

Mais Carnom se taisait obstinément malgré les discrets appels du pied du père Noël : il n’avait pas du tout d’idées !
Les lutins comprirent qu’ils ne pourraient compter sur aucune aide. Ils ne se mirent pas au travail mais retournèrent à leurs loisirs : jeux des 7 familles de lutins, marelle de lutins, saut à la corde lutinier, construction de petits bonhommes de neige lutinesques.

Le père Noël était contrarié, même s’il comprenait la demande des petites créatures. Il dit à Monsieur Carnom :

— La distribution de jouets est en danger. Quel déshonneur ! Pour la première fois depuis deux mille ans, les enfants recevront leurs jouets trop tard. Si cette grève se prolonge, les Rois mages devront nous remplacer pour distribuer les cadeaux en janvier ; vous n’imaginez même pas cela en rêve, Carnom !

— Père Noël, j’ai peut-être une idée, se risqua l’employé. Nous allons demander du renfort aux nains de Smallcountry, Zwergland et Nainville. Il paraît qu’ils s’ennuient et sont toujours prêts à rendre service. Je vais les appeler, ils viendront en chevauchant leurs dragons cracheurs de feu. Mais pas d’inquiétude ! Leurs dragons sont bien dressés, ils ne seront pas tentés de dévorer vos rennes !

Aussitôt dit, aussitôt fait. On vit le soir même arriver une armada de nains qui posèrent pour la première fois le pied sur un sol glacé. Ils étaient très courageux, mais, habitués à la douce chaleur qui émanait des flammes de leurs gentils dragons (plus efficaces que n’importe quel chauffage), ils prirent froid dès que leurs montures furent reparties. Et l’on entendit au bout de quelques heures des salves d’éternuements.

— On a froid, on gèle ! dirent les nains, dont les plaintes furent aussitôt déchiffrées par les puces électroniques inventées par le père Noël pour traduire les listes de vœux des enfants.
— Ne pleurez pas, on va vous équiper, coupa Carnom.
Il ordonna à deux représentants des nains d’aller quérir, auprès de chaque maisonnée de lutins, des manteaux supplémentaires.
Lorsqu’ils revinrent avec les manteaux trouvés au fond des placards, les éternuements des nains redoublèrent de violence ! La poussière accumulée dans la laine des manteaux depuis toutes ces années leur donnait de terribles allergies. Atchoum, atshoo, hatschi, on ne s’entendait plus. L’idée géniale de Monsieur Carnom était sur le point de tourner à la catastrophe. Qu’allait faire le père Noël ?

___

Illustration de : Pablo Vasquez

Un commentaire ?


Pour poster des commentaires,
Image de Klelia
Klelia · il y a
Moi j'en appelle au bon sens des lutins... ils s'en voudraient trop de décevoir autant d'enfants ! Pas vrai ???!
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
C’est tout à fait vrai Klelia, et je vais leur faire passer le message mais je ne réponds de rien ! Croisons les doigts !
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Cela se corse ! Hi hi... La mère Noël va peut-être venir au secours du père Noël ;-).
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
En ce moment ils sont un peu en froid tous les deux, car la mère Noël a dû puiser dans ses provisions d’infusions et de gargarismes pour les lutins, alors espérons que son grand cœur va lui dire d’intervenir.
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Il leur faut du gingembre à ces lutins ! Saperlotte ;-).
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Thym, rhum et gingembre : le must ! (Je sais de quoi je parle ! ;-)
·
Image de Augustin Quatrevingtrois
Augustin Quatrevingtrois · il y a
Les lutins cette année ne sont plus ce qu’ils étaient! Ah ah ah!
Entre ceux qui font la grève et ceux qui s’enrhument le Père Noël a du souci à se faire!!
Et alors? Et alors?
Zorro est arrivéééé...sans s’presser !!!!:)

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Zorro est en train de faire ferrer son cheval, Augustin, et il verra ce qu’il peut faire, il a eu une année épuisante et il ne lui reste guère de forces. Et puis il lui faut un nouveau costume.
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Eh bien ! C'est pas gagné ! Bon courage, père Noël ! ;-)
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Pensons bien à lui, il a du travail jusqu’à lundi matin !
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Mais il aura ensuite de longs mois pour se reposer !
·